guideplusieurs bocaux de confiture d'orange

Comment faire de la confiture : guide, conseils et astuces

bocal de confiture sur une table en bois à l'extérieurUne récolte exceptionnelle de superbes fraises, une cagette remplie de pêches mûres et juteuses, un framboisier qui ploie sous le poids de magnifiques framboises. C’est tentant de vouloir conserver tous ces délicieux fruits pour pouvoir en profiter toute l’année. C’est ici que faire de la confiture prend tout son sens. Vous pouvez conserver vos fruits préférés pendant une longue période pour les déguster quand bon vous semble. Presque tous les fruits peuvent être sujets à la confection de confiture.

Faire ses confitures, c’est facile, amusant et pas cher. En plus d’être délicieux, vous savez ce que vous mettez dedans, un énorme plus pour votre santé. Vous vous sentirez comme un chef étoilé à chaque fois que vous mangerez vos tartines du matin avec votre propre confiture pleine de saveurs.

Nous allons voir ensemble dans cet article comment réussir au mieux votre confiture. Le matériel nécessaire, les ingrédients à utiliser, la méthode simple à utiliser et comment la conserver.

 

Qu’est-ce que la confiture ?

Des pamplemousses, citrons, oranges coupés en deuxLa confiture est faite à partir de fruits entiers. Découpés ou écrases, ils sont cuits avec du sucre pour que la pectine contenue dans le fruit se libère et épaississe le mélange jusqu’à atteindre une consistante adéquate pour les tartines ou les pâtisseries. Suivant le fruit et la découpe de celui-ci, le rendu peut être différent, plutôt liquide ou épais, avec des morceaux plus ou moins gros.

Les fruits couramment utilisés pour faire de la confiture sont les fruits à noyaux, naturellement sucrés, les baies ou encore les raisins.

 

 

Différence entre confiture, gelée et marmelade

Les façons de conserver des fruits sont nombreuses. Les confitures, gelées ou encore marmelade sont toutes des fruits cuits avec du sucre destinés à être mis en conserve pour améliorer leurs durées de consommation. Ici, nous nous concentrons uniquement sur la confiture, mais il est intéressant de faire la distinction les autres catégories.

La gelée

Elle est souvent fabriquée à partir de jus de fruits ne convenant pas pour faire de la confiture. Car il ne contient pas assez de pectine par exemple (l’ingrédient permettant l’apparition de cette texture gélifiée que nous retrouvons dans la confiture) parce qu’ils ne se décomposent pas ou parce qu’ils contiennent des pépins difficiles à enlever. La gelée est translucide et gélatineuse. Un ajout de pectine en poudre est recommandé pour qu’elle puisse prendre une texture plus ferme.

 

La confiture

La confiture est faite à partir de fruits, entiers ou coupés que l’on cuit avec du sucre jusqu’à ce qu’ils soient épais et confiturés. La gélification dépend de plusieurs facteurs : la pectine naturellement contenue dans le fruit ou celle issue d’un ajout incorporé pendant la cuisson. La découpe du fruit joue également sur le résultat.

 

La marmelade

Marmelade d'orange avec un fond sombreLa marmelade est une préparation d’agrumes. Il y a plusieurs façons de faire de la marmelade, mais dans chacune d’elles le fruit complet (avec la peau) est cuit dans de l’eau pour le ramollir puis cuit avec du sucre pour l’épaissir. Ici aussi, le rendu peut différer suivant le fruit ou la durée de cuisson des fruits. Le résultat peut être clair, presque gélatineux ou avec des morceaux plus ou moins gros. Les meilleurs agrumes pour une bonne marmelade sont les kumquats, les pamplemousses ou encore les oranges.

 

De quels ingrédients avez-vous besoin pour faire de la confiture ?

 

Le fruit, le sucre et l’acide

 

Avec quels fruits pouvez-vous faire de la confiture ?

Que ce soit avec des fruits de votre verger, du marché ou du commerce, prenez des fruits mûrs, mais pas de trop, ils ne doivent pas crouler sous leurs poids. Privilégiez les fruits de saison qui seront bien meilleurs au goût et moins cher. Vous pouvez également récupérer des fruits un peu passés et blets en retirant les parties abîmées. Il faudra dans ce cas-ci sans doute ajouter de la pectine, les fruits bien mûrs en contenant moins. Vous pouvez également utiliser des fruits surgelés pour faire de la confiture si vous n’avez pas accès à des fruits frais.

Votre confiture est directement liée avec le fruit de base que vous utilisez. N’hésitez pas à goûter les fruits pour vous assurer qu’ils sont délicieux, gage d’une confiture savoureuse et de qualité. Presque tous les fruits peuvent être utilisés. Si vous débutez nous vous conseillons de commencer avec des fruits naturellement riches en pectine comme :

  • Les agrumes, notamment l’orange
  • Les fruits à pépins, y compris les pommes et les poires, qui contiennent une haute teneur en pectine
  • Les baies comme les groseilles, les mures, framboises et fraises
  • Les fruits à noyaux comme les abricots, nécessitant du sucre, car peu riche en pectine
  • Les fruits tropicaux sont pauvres en pectine. Vous pouvez les combinez avec d’autres fruits plus riches pour créer des saveurs uniques

Graphique avec la teneur des différents fruits en pectine

 

Le sucre

cuillère de sucre blanc versée dans un potSi vous commencez votre création de confiture, nous vous recommandons d’utiliser du sucre cristallisé ordinaire. Toutefois, vous pouvez utiliser n’importe quel type de sucres, mais le sucre standard est le plus simple.

Suivant les recettes et les goûts de chacun, on compte entre 400 et 800 g de sucre pour 1 kg de fruits. À adapter suivant la teneur en sucre des fruits que vous avez choisis. Nous recommandons toutefois un minimum de 500 g pour un kg de fruits en fonction de la douceur et de l’acidité naturelle du fruit. C’est le sucre qui assure la conservation. Une confiture moins sucrée se conservera moins longtemps.

 

L’acide

jus de citron avec pressoirL’ajout d’acide dans votre préparation est important pour deux raisons : premièrement, cela permet d’obtenir une confiture plus équilibrée en restituant une partie de l’acidité qui est perdue avec l’ajout de sucre. Deuxièmement, ça va permettre à la pectine de s’activer correctement et par conséquent d’affermir la confiture. Ajoutez environ 1 cuillère à soupe de jus de citron pour 450 g de fruits est un bon ratio.

 

 

Complément de pectine

Certains fruits ne contiennent pas assez de pectine naturelle. Celle-ci est naturellement présente en bonne quantité dans les baies, les pommes et quelques autres fruits. Cuite à haute température avec du sucre et de l’acide, elle permet de gélifier la préparation. Si les fruits que vous souhaitez utiliser en contiennent peu (comme les fraises, la rhubarbe, etc.) vous pouvez ajouter de la pectine en poudre que vous trouvez dans le commerce. Une autre méthode consiste à ajouter des pépins d’agrumes, des groseilles ou encore une pomme pour enrichir votre préparation pour avoir une confiture avec une consistance appropriée.

De quel équipement avez-vous besoin pour faire de la confiture ?

 

Un récipient

Une casserole en cuivre posée sur le feuUne marmite en cuivre avec un fond épais est l’idéal pour faire de la confiture. Le cuivre conduit la chaleur de manière uniforme et permet une évaporation de l’eau efficace. Toutefois, un faitout en acier inoxydable ou en fonte fera très bien l’affaire. Choisissez un ustensile plus large que haut, cela donne plus de surface de chauffe et une évaporation plus rapide de l’humidité.

 

Une cuillère en bois

Simple à nettoyer, résistante à la chaleur et solide, une cuillère en bois est idéale pour remuer la préparation pendant la cuisson et pour écraser les morceaux de fruits trop volumineux

Une passoire

Une passoire large avec de fines mailles est idéale pour écumer la partie mousseuse de la préparation pendant la cuisson, ce qui rendra votre confiture claire.

Des bocaux

Pour conserver votre confiture dans les meilleures conditions, nous vous recommandons des bocaux en verre. De différentes tailles suivant vos ambitions. Si possible avec un système de fermeture étanche et fiable. La marque la plus connue est Le Parfait, qui proposent différents types de bocaux pour toutes les préparations.

Comment faire de la confiture ?

Voici la partie la plus importante et la plus intéressante, comment procéder pour obtenir une confiture de qualité. Il s’agit de la cuisson des fruits, c’est ce qui fait la confiture. À ce moment, l’eau s’évapore et le mélange s’épaissit pour tendre vers sa forme finale tout en concentrant les saveurs.

 

  • Tout d’abord, comme nous l’avons vu plus haut, préparer vos fruits en les découpant en morceaux plus ou moins gros suivant ce que vous voulez obtenir. Plus les morceaux sont fins et plus la cuisson sera rapide. Toutefois, pour les baies vous pouvez les laisser entières, car elles sont de petite taille. Préparez également le sucre, vos ustensiles ainsi que de la pectine en sachet si vous en avez besoin.

 

  • Commence ensuite la préparation : mélanger vos fruits et le sucre dans votre bassine et laissez-les reposer une trentaine de minutes avant de les cuire. La macération qui va avoir lieu permet au sucre de bien se dissoudre dans le jus de fruit. Vous pouvez ajouter votre jus de citron et la pectine.

 

  • Il est important que la cuisson de la confiture se fasse à feu vif pour évaporer l’eau le plus rapidement possible, ainsi la pectine pourra s’activer à son maximum. Le temps de cuisson peut varier suivant la teneur en eau du fruit, comme les framboises ou les mures qui contiennent peu d’eau par rapport à une fraise ou une pomme. La température élevée fait courir le risque à la confiture de brûler ou de coller à la casserole (notamment si vous n’utilisez pas d’ustensile en cuivre). Il est primordial pour éviter cela de remuer régulièrement votre préparation, portez à cela une attention particulière.

 

  • La cuisson peut durer de 30 à 50 minutes suivant le fruit utilisé. Pendant tout ce temps remuer la préparation.

 

  • Au fur et à mesure que la confiture va cuire, il est fort probable qu’une mousse blanchâtre se forme au-dessus. C’est normal, il s’agit des impuretés qui remontent à la surface et nécessitent d’être enlevées. Utilisez votre passoire à maille fine ou une cuillère plate pour enlever la mousse en rinçant entre les utilisations.

 

  • Quand vous pensez que la confiture est proche de la texture parfaite, il faudra tester la cuisson. Il est préférable de vérifier tôt pour voir si la confiture est trop liquide avant de la mettre en pot.

 

  • Pour ce faire, versez un peu de confiture sur une assiette réfrigérée et faite glisser votre doigt à travers ou incliner l’assiette. La façon qu’elle aura de se déplacer vous donnera une idée de l’épaisseur et consistance de celle-ci une fois refroidie. Concrètement, une peau gélifiée devrait commencer à se former et la confiture se fige, c’est signe qu’elle est prête. Si la confiture froide semble encore trop liquide, c’est signe qu’elle doit cuire encore un petit peu.

différents bocaux de confiture sur une étagère

Comment conserver la confiture ?

 

bocal à visQuand la confiture est prête, il est temps de la mettre en pot. Nous vous conseillons d’utiliser des pots à vis. Vous avez plusieurs méthodes à votre disposition. Nous avons réalisés un guide complet sur comment stériliser un pot de confiture dans lequel nous expliquons en détail comment procéder avec différentes méthodes. 

Les méthodes proposées conviendront à tous, ceux ayant un stérilisateur ou non y trouverons leurs compte pour stériliser au mieux les bocaux de confiture que vous venez de faire.

 

Nous vous proposons également un guide sur comment stériliser vos bocaux sans stérilisateur. Avec une marmite ou une casserole. Si la récolte fut bonne et que vous avez un grand nombre de pots à stériliser, vous pourriez également utiliser un stérilisateur à gaz, qui permet par sa contenance plus grande qu’une marmite de stériliser de nombreux bocaux en une seule fois.

Notre sélection des meilleurs stérilisateur bocaux

Vous avez la possibilité de congeler votre confiture pour une durée d’environ 3 mois.

Maintenant que vous savez comment réaliser une délicieuse confiture, laissez nous vous présentez nos meilleurs conseils pour vous aider dans votre aventure.

Un pot de confiture avec des tartines de pain

Conseils et astuces

Astuce n°1 : comme nous l’avons vu plus tôt, vous pouvez rajouter de la pectine en sachet issue du commerce si vos fruits n’en contiennent pas assez. Mais vous pouvez également préparer des pépins de pomme, voir une pomme entière à incorporer dans votre confiture pendant la cuisson. Grace a la pectine contenue naturellement dans ces ingrédients, vos confitures pourront prendre.

Astuce n°2 : Ajoutez une cuillère à soupe de citron ou citron vert dans votre préparation. L’acidité du citron favorisera la conservation de la confiture tout en permettant aux fruits de conserver leurs saveurs.

Astuce n°3 : N’hésitez pas à faire macérer vos fruits et le sucre pendant plusieurs heures si vous avez le temps, voir toute la nuit pour faire la confiture le lendemain. Cela donnera plus de saveur à votre confiture.

Astuce n°4 : Le sucre cristallisé standard est idéal. Les autres sucres peuvent être utilisés, notamment avec des fruits à haute teneur en pectine, mais le sucre cristallisé aide à fixer les fruits à faible teneur, il est polyvalent.

Astuce n°5 : Vérifiez le niveau de pectine de vos fruits avant la préparation. Tous les fruits ont des teneurs différentes. Elle permet d’épaissir et de figer la confiture. Si vos fruits ont de faibles teneurs, munissez-vous de pectine additionnelle à rajouter pour ne pas vous retrouver avec une confiture trop sirupeuse.

Astuce n°6 : Il est possible de combiner différents fruits dans une même confiture, vous pouvez par conséquent mettre des fruits ayant une haute teneur en pectine en complément de fruits en ayant naturellement moins. Portez attention aux fruits que vous souhaitez combiner, qu’ils s’accordent au goût.

Astuce n°7 : Si vous aimez les épices, n’hésitez pas à en ajouter dans votre confiture, comme la cannelle, le gingembre, etc.

Un homme tenant un pot de confiture

Foire aux questions

Peux t’on utiliser n’importe quels fruits ?

Oui, tous les fruits peuvent être transformés et conservés en confiture. Prenez simplement à ajouter de la pectine aux fruits contenant moins de pectines comme les fraises, les cerises, les pêches …

Comment savoir si la préparation est prête ?

Prenez une assiette que vous auriez préalablement placée au réfrigérateur puis déposez un petit peu de confiture dessus. Si elle se fige et ne coule pas quand vous la toucher ou en inclinant l’assiette, la confiture est parfaite !

Ma confiture ne prend pas, pourquoi et quoi faire ?

Il y a plusieurs possibilités. Peut-être que vous n’avez pas assez cuit votre confiture, dans ce cas prolongez le temps de cuisson. Ou alors il n’y avait pas assez de pectine dans vos fruits et vous n’en avez pas ajoutée ou alors pas assez. Si la confiture ne se fige pas, pas de panique. Vous pouvez rattraper le coup avec de l’agar-agar : laissez refroidir la préparation puis ajoutez 1 gramme d’agar-agar par kilo de fruit. Reprenez la cuisson à ébullition pendant 3 minutes puis mettez en pot.

Ma confiture a un peu brûlé au fond.

Si votre préparation commence à bruler, c’est encore potentiellement récupérable. Videz la confiture dans un autre récipient et nettoyez votre ustensile dans lequel vous cuisiez. N’hésitez pas à goûter la préparation, s’il n’y a pas de goût de brûlé, vous pouvez recommencer. Si jamais le gout est trop présent, il est préférable de recommencer, sinon vous risquez d’avoir une confiture avec une saveur désagréable en fond. Pensez à remuer constamment la confiture pour éviter qu’elle ne brûle.

Ma confiture est trop sucrée.

Ajoutez de nouveau une cuillère à soupe de jus de citron pour équilibrer le tout. N’en ajoutez pas plus, au risque de ne voir jamais votre confiture s’épaissir. Souvenez-vous que la confiture est plus sucrée quand elle est chaude et qu’une fois refroidie le goût s’équilibre et s’adoucit.

Ma confiture pétille, fait des bulles ou des moisissures.

Voici des signes qui ne trompent pas : la mise en conserve a échouée. Si vous remarquez des bulles pétillantes ou de la moisissure dans le pot, jetez la confiture. Le bocal peut être stérilisé et réutilisé sans problème.

Je n’ai pas assez de fruits, puis-je remplacer avec un autre fruit ?

Comme vu plus haut, vous pouvez sans problème mélanger deux fruits. Attention tout de même à conserver la quantité totale de fruits de la recette. Si vous n’avez que 300 grammes de mures et que la recette veut 1 kg de fruits, ajoutez 700 g d’un autre fruit. Vérifiez la compatibilité des fruits au goût lors du mélange pour que votre confiture garde un goût délicieux.